Hello tout le monde

J’espère que vous allez bien et que vous passez de bonnes vacances (pour la plupart) et du courage à ceux et celles qui attendent impatiemment les leurs.

Aujourd’hui je reviens avec un article qui m’a énormément été demandé par MP sur Instagram et les questions étaient : « comment tu fais pour avoir autant d’abonnés ? comment tu as fait pour être influenceuse ? » et j’en passe. J’ai donc trouvé plus pratique d’en écrire un article accessible à toutes et à tous.

Être blogueur c'est quoi ?

Être blogueur, c’est du blogging qui s’est développé par la création de blogs via des plateformes comme WordPress, Wixx… gratuits et parfois payants suivant les options que vous désirez avoir pour votre site.

Les blogueurs sont libres de poster ce qu’ils veulent sur leur site : certains vont vous partager leur amour pour la mode en y postant des looks et des bons plans, d’autres vont vous partager leur amour pour le monde de la beauté en vous faisant des tutos maquillage et vous donner leurs avis sur les dernières nouveautés par exemple et d’autres vont plus être centrés sur le sport/l’alimentation en vous montrant leurs expériences (exercices à faire chez soi/ à la salle), des conseils pour une meilleure alimentation… bref. Le milieu du blogging est très varié et il y en a pour tout le monde.

Qui aurait cru un jour, après tous être passés par les blogs skyrock à l’époque (faites pas genre), que ça en deviendrait les métiers de certains aujourd’hui ? Et bien pas moi. J’étais très loin de m’imaginer que ça aurait pu évoluer dans ce sens.

Être blogueur c’est devenu un métier très mal reconnu à sa juste valeur : certains ne comprennent pas que ça puisse être un métier, d’autres n’adhèrent tout simplement pas le principe. Sachez qu’avant d’être un métier, c’est avant toute chose une passion. J’insiste beaucoup sur le terme passion car beaucoup aujourd’hui s’imagine qu’être blogueur se fait en un claquement de doigts sans contenu qualitatif derrière. Bref, on reviendra sur le sujet plus tard.

Ce métier se développe de plus en plus également sur le réseau social Instagram, qui est à la base un réseau social de partages de photos. Moi à l’époque, quand j’ai débuté sur Instagram, je devais avoir 15 ans à peu près. Et croyez-moi Instagram n’était pas ce qu’il était autrefois et ne s’était pas autant développé de toutes les manières qu’il soit. Ceci étant dit, j’admire toutes les possibilités que nous offre aujourd’hui ce réseau social.

Les blogueurs travaillent avec qui ?

Vous le savez maintenant les blogueurs travaillent avec des marques, ça s’appelle « faire des partenariats ». Les partenariats peuvent être mis en place sous différentes formes :

  • Partenariats non-rémunérés : c’est-à-dire que les marques vous offres un produit de votre choix gratuitement en échange de visibilité sur votre blog ou par le biais d’un post Instagram/Story.
  • Partenariats rémunérés : c’est-à-dire que les marques vous offres non seulement un produit de votre choix gratuitement mais aussi ils vous versent une rémunération en échange de visibilité sur votre blog ou par le biais d’un post Instagram/Story.

Les marques avec lesquelles nous travaillons sont diverses et variées : ça peut aller de la petite marque débutante qui cherche à se faire connaitre à la marque déjà connue de tous. Cela varie aussi en fonction de votre nombre de followers, c’est-à-dire qu’un blogueur débutant par exemple avec ses 1000 abonnés ne collaborera pas avec une marque du genre Chanel alors que le blogueur qui a 500 000 personnes qui la suit aura plus de chances de bosser avec elle.

Moi en ce qui me concerne par exemple j’adore travailler avec des petites marques qui me plaisent et qui collent parfaitement à qui je suis et à mon style, afin de lui donner la chance d’accroitre sa visibilité auprès de ma communauté. Je trouve d’ailleurs que certaines petites marques méritent plus de visibilité que certaines grandes enseignes, mais ça c’est mon avis personnel. Après attention, je ne dis pas que je n’aime pas travailler aussi avec de grandes enseignes, bien au contraire mais je choisis minutieusement lesquelles.

Aujourd’hui, les partenariats rémunérés où non doivent être inscrits dans les légendes du post afin d’être transparent avec sa communauté. Raison pour laquelle parfois vous voyez en haut des photos (à la place du lieux) « partenariat rémunéré avec… ».

La journée type d'un blogueur c'est quoi ?

Me concernant, je me lève relativement tôt afin de commencer une bonne journée. Ensuite durant le petit-déjeuner je commence à consulter mes mails et à y répondre et puis je passe un peu (beaucoup) de temps sur Instagram pour regarder les dernières story, vous répondre en MP et vous répondre en commentaires. Ensuite je file à la douche, et je consulte mon agenda et mes partenariats en cours (que je prends le soin et le temps de noter sur un carnet) et je réponds de nouveau à mes mails.

Je prends le temps de vous faire quelques story (pour vous faire un petit coucou, vous parler des colis que j’ai reçu et les ouvrir avec vous), de vous répondre à nouveau et de passer sur votre compte, et hop je bosse sur le blog et je commence à écrire des articles.

Je prends très rarement le temps de m’accorder une pause déjeuner le midi, à part quand ma mère est là ou quand ma grand-mère et mon père m’invite à déjeuner chez eux.

Je prends le temps de tester les produits que l’on m’envoie et je vous en parle en story. Je fais aussi des photos, pour lesquelles je me déplace la plupart du temps et après les avoir faites, je prends le temps de les retoucher. Suivant les dates à respecter, j’en programme certaines afin de ne pas oublier et d’éviter de me faire taper sur les doigts. Il m’arrive parfois de faire quelques factures quand j’ai des partenariats rémunérés) et hop je consulte à nouveau mes mails.

En fait je navigue beaucoup entre le blog, les mails et Instagram. J’y passe mes journées si vous voulez savoir, mais ça fait parti intégralement de ce métier, et ça me plait énormément.

Il m’arrive aussi souvent d’avoir des déplacements pour me rendre à des événements. Je pars généralement tôt et me rend sur place tôt pour avoir toute la journée devant moi. Ca me permet aussi de voir autre chose que mon quotidien, de rencontrer d’autres personnes. J’aime respirer Paris, ça me rend encore plus vivante.

Les marques contactent les blogueurs à partir de combien d'abonnés ?

Alors ça dépend. Il y a des marques qui ne regardent absolument pas le nombre d’abonnés de la personne mais plutôt la qualité de son travail (la qualité des photos), après il est évident qu’il faut quand même avoir une communauté active.

Et puis il y a certaines marques qui en ont rien à cirer de la qualité de votre travail et qui ont en simplement après vos followers et ça je dis NON.

On pourra dire ce qu’on veut sur les blogueurs, qu’ils en ont qu’après leurs followers et tout ce qu’ils veulent bien faire entendre à Pierre, mais sachez qu’il y a certaines marques qui eux en ont qu’après ça, qui en ont rien à faire de votre contenu et qui ne voient pas tout le boulot que demande d’avoir un contenu propre et soigné, et viennent faire entendre ce qu’ils veulent à Jacques.

Alors oui, pour nous les blogueurs c’est valorisant pour nous-mêmes de constater que notre communauté grandie de jours en jours et de nous dire que tout ce boulot, cette passion que l’on vous transmet est reconnue, aimée et valorisée par chacun d’entre-vous. Car derrière des followers comme on dit (terme que je hais), on créé un lien avec notre communauté, on échange sur beaucoup de sujets, on se lie même d’amitiés parfois. Alors il faut cesser de mettre tout le monde dans le même panier. Serte plus la communauté s’agrandie et plus de belles choses dans ce métier vont s’offrir à vous, mais n’oubliez pas qui vous êtes et d’où vous êtes parti(e)s, c’est-à-dire de 0 comme tout le monde et que si vous en êtes là, c’est serte grâce à vos efforts, à votre boulot acharné et j’en passe mais aussi grâce à votre communauté, qui elle vous soutient dans tout et ce peut-être même depuis vos débuts.

Et puis il y a ceux qui en ont rien à cirer de tout ça, et qui ne voient que par les followers en masse et l’argent. Il y en a pour qui ça réussi (mais pas très longtemps) mais généralement c’est totalement le comportement à ne pas avoir dans ce domaine, car ça sera grillé d’avance tôt ou tard et les marques sont loin d’être dupes. Je ne vois pas pourquoi quelqu’un comme moi n’y arriverait pas par exemple alors que tous les jours je m’acharne à faire du bon travail, à vous présenter le meilleur contenu qu’il soit alors que quelqu’un qui n’en fout pas une et qui donnerait un bras pour avoir 10K y arriverait.

Il est aussi important de préciser qu’il est inutile de gaspiller votre argent dans des achats de followers. Non seulement ce ne seront que des robots et qu’ils ne vous apporteront ni visibilité ni activité, mais aussi parce-que les marques le repèrent direct. Si vous avez 40K avec seulement 100 j’aimes par photos, tout le monde se doute bien qu’il y a un hic quelque part. D’autant plus que si on se penche de plus près dans vos abonnés, on constatera immédiatement tous les comptes avec des pseudos du genre « Lndizfdbndd44444 » et sans photos évidemment. Et à part gaspiller des milles et des cents dans ce genre de pratique, ça ne vous apportera rien, mise à part de la satisfaction personnelle mal-placée.

Faut-il démarcher les marques soi-même ?

Alors moi personnellement, je n’y vois aucun inconvénient. Il m’est arrivée plusieurs fois de démarcher des marques car elles me plaisaient beaucoup et que je savais que je pouvais lui apporter un peu de visibilité. Il y en a pour qui ça ne devrait pas se faire dans ce sens, mais moi je n’y vois vraiment aucun souci.

Comment fournir un contenu de qualité ?

Les photos

Faire de belles photos est la clé. Il est souvent recommandé de se munir d’un bon appareil photo, mais aujourd’hui la technologie fait en sorte de les remplacer limite par le téléphone portable. Il est clair que les iPhones de nos jours par exemple ont une qualité de photos et de vidéos tout simplement incroyables et vous pouvez faire de très belles choses avec. Donc même avec vos téléphones, vous pouvez sans soucis faire de belles photos.

Les retouches (filtres)

Avec modération évidemment. Il existe aujourd’hui énormément d’applications/logiciels pour vos photos, j’en cite quelques uns ci-dessous :

  • Lightroom (version PC et téléphone),
  • Photoshop (version PC et téléphone),
  • VSCO,
  • Snapseed…

Des applications simples d’utilisation et qui peuvent vraiment vous apporter du très joli contenu.

Les inspirations

Il arrive que parfois nous sommes en panne d’inspiration. Me concernant, je m’inspire beaucoup sur des applications comme :

  • Pinterest,
  • We Love It,
  • Tumblr (parfois).

Cependant, attention à ne pas faire de plagiat. Créer votre propre identité à travers vos photos sans vous donner un genre. Il est bon de s’inspirer mais pas de copier. Tourner vos photos à votre manière, de façon à ce que l’on sache tout de suite que c’est vous.

Les lieux

Trouver les bons spots sont parfois difficiles je vous l’accorde mais on vous demande pas non plus de faire 500 km pour des photos. Tout le monde n’habite pas à Paris haha. C’est à vous de faire en sorte de sublimer le lieu dans lequel vous vous trouvez. Après c’est sûr que si vous êtes entourés de champs, faites quelques KM, partez explorer… il suffit parfois de faire que quelques KM pour se rendre compte que la beauté du monde est partout…

Il y a aussi l’application « SPOT » qui vous donne la possibilité de regarder aux alentours de chez vous tous les jolis spots à photographier. Et en plus, c’est gratuit.

Les story

Une très bonne fonctionnalité qu’Instagram nous a offert je trouve. Un autre moyen de communication et de partage.

Les sondages

Faites des sondages à votre communauté et de vous intéresser à elle, cela permettra de créer une sorte de lien plus renforcé.

Donner rendez-vous à votre communauté

Informer votre communauté à quelle heure vous comptez poster votre photo. Cela permet une meilleure interaction avec elle.

Eviter les 10 000 story

Les story sont géniales pour parler à votre communauté, d’interagir avec elle mais évitez de faire 10 000 story. Non seulement elle sera hyper longue mais les personnes ne la regarderont pas jusqu’au bout car elles seront surement barbées d’avoir tout ça à regarder.

Faire de belles story

Soignez votre story et ça donnera envie à votre communauté de la regarder. Amusez-vous à faire des montages photos, à faire des story drôles etc. Faites en sorte que votre communauté aie le sourire.

La rémunération c'est à partir de quand ?

Alors autant être honnête et transparente avec vous comme toujours, elle commence à se faire parfois aux alentours des 10K avec quelques exceptions. Il est évident qu’une proposition plus importante de ce type commencera à se faire aux blogueurs ayant plus de 30K.

Je pense très honnêtement que les blogueurs ayant plus de 50K commencent à pouvoir en vivre sérieusement.

Et comme la question m’a été beaucoup posé, non je n’en vis pas. Il m’arrive parfois d’avoir une rémunération à coté de tous les produits gratuits que je reçois, mais beaucoup trop insuffisante pour en vivre.

Il est évident que je me souhaite de tout coeur de réussir dans ce domaine, dans cette passion qui est mienne depuis toujours et d’en faire mon métier.

SOYEZ VOUS-MÊME

Soyez transparents avec votre communauté, soyez vous-même. Nul ne sert de se donner un genre, une autre identité. Soyez fidèle à vos principes et vos valeurs, votre communauté vous aimera principalement pour ça. Affirmez-vous et affirmez qui vous êtes, imposez-vous et imposez votre style. Chaque personne est différente et mérite d’être connue pour ce qu’elle est.

Soyez solidaire mais pas trop et prenez beaucoup de recul. C’est avant tout du virtuel (qui peut devenir très rapidement réel et ça on adore) alors protégez-vous.

Le burn-out peut très vite arriver comme ça a été mon cas il y a quelques mois (je vous ferai un article dessus si ça vous intéresse. N’hésitez pas à me l’indiquer dans les commentaires ou par MP sur Instagram).

N'ENVIEZ PAS CEUX QUI REUSSISSENT

Ou enviez-les dans le bon sens, soyez contents pour eux. Dites vous que si ils en sont arrivés là, c’est par un acharnement de boulot. Il n’y a pas de raison que le prochain à réussir ce ne soit pas vous…

PATIENCE

Pour se faire sa place dans ce milieu, il faut beaucoup de patience et de boulot acharné. La réussite ne se fait pas en un claquement de doigts et n’est pas servi sur un plateau d’argent… persévérez dans ce que vous aimez et un jour ça sera vous qui réussirez.

Je pense avoir fait le tour, j’espère que cet article vous aura permis d’y voir plus clair. Ne baissez pas les bras et croyez comme moi en vos rêves. Donnez-vous les moyens de réussir si c’est vraiment ce que vous souhaitez par-dessus tout.

Si vous avez des questions n’hésitez pas, j’y répondrai avec grands plaisirs.

A bientôt pour un prochain article ♡

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :