Hello tout le monde

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un joli weekend ensoleillé. Si bien que le soleil soit encore au rendez-vous, la fraicheur elle commence petit à petit à prendre sa place. Il y a un temps pour tout comme on dit et moi je n’ai qu’une hâte c’est que l’automne s’installe définitivement, avec encore des rayons de soleil si possible et la brume matinale haha.

Aujourd’hui, je reviens pour la deuxième partie de mon voyage à Marrakech. D’ailleurs si vous n’avez pas vu le premier article, je vous invite à cliquer juste ici.

Je reprends donc là où je m’étais arrêtée… c’est à dire lorsque notre avion a atterri sur le sol marocain après des perturbations durant les 03H20 de vol (on adore). Il était donc aux alentours de 00H (-1h par rapport à la France).

Une fois sortie de l’avion, nous n’avions qu’une hâte c’est de prendre nos bagages et sortir prendre l’air. Mais non, là-bas tu ne pars pas aussi rapidement. Nous avons dû passer au moins 5 contrôles de douanes avec vérification de passeport et nous devions également remplir comme une sorte de « feuille de séjour » (ce qu’on faisait ici, notre adresse de résidence durant le séjour et en France, notre profession…), bref. C’est du jamais vu en France et je pense d’ailleurs que notre France devrait en prendre l’exemple. Ca éviterait pas mal de choses je pense.

Une fois les bagages récupérés, nous avons cherché la personne qui devait nous emmener à notre hôtel. Au final, nous avons attendu une bonne demie-heure avant de partir car nous n’étions en fait pas seuls. La navette devait déposer d’autres personnes à un hôtel différent. Pendant le trajet, je me souviens, on était relativement choqués par la conduite… à noter qu’il n’y a aucun panneau de signalisation (ou bien un stop tous les 36) avec quelques feus par-ci par-là, les deux-roues roulent sans casque et sont parfois même à 3 dessus (mari, femme et enfant). Et le pire dans tout ça, c’est que sans panneaux, ils savent respecter les priorités à droite et les priorités dans un rond point. Il n’y a pas non plus de limitation de vitesse. Bref, chacun s’invente sa route et ça ce passe bien. C’est plutôt cool non ?

L'arrivée dans l'hôtel

Ce qu’on attendait tous ! Nous avons été très bien accueillis par le personnel de l’hôtel. Après avoir donné nos noms et reçus les bracelets autour des poignets, un gérant nous a proposé d’aller manger un petit bout histoire de reprendre un peu de forces. C’était très gentil de sa part car normalement à une heure trente du matin, le restaurant est fermé. Sans vous parler à côté de ça de notre état émotionnel en voyant ce magnifique hôtel… luxueux.

PS : je tiens à préciser que durant le séjour, nous avons pris pension complète (petit-déjeuner, déjeuner et repas du soir en quantité limitée avec boissons inclues).

IMG_5228.jpg

Une fois que nous nous sommes réapprovisionnés, un monsieur a pris nos bagages pour les monter dans notre chambre. Et là pareil… on était sur le cul.

IMG_5688.jpg

La chambre était super grande avec une vue imprenable sur Marrakech (et oui…), il y avait une énorme douche à l’italienne et la salle de bain était jolie. On avait également à disposition dans la chambre un coffre-fort et un petit frigo (pour mettre les bouteilles d’eau). Bref, chambre de ouf haha.

Le lendemain matin au réveil (dimanche), on ne réalisait clairement pas en voyant cette vue que ça y est… ce voyage tant attendu était en train de se réaliser et que surtout… ON Y ETAIT ! Nous nous sommes donc empressés de prendre notre douche et d’aller prendre le petit déjeuner.

Je n’ai pas pris de photos de la restauration mais le matin, il y avait de tout, du sucré et du salé avec tellement de choix qu’on ne savait plus tellement où donner de la tête ni quoi prendre. Il y avait également des pâtisseries comme en France, un grand choix de consommations chaudes, jus d’orange, jus de fruits et j’en passe.

Une fois le petit-déjeuner terminé, nous avons été prendre notre café en extérieur afin de profiter pleinement de l’hôtel.

Une fois le café terminé, nous étions attendu à la réception afin que le gérant de l’hôtel nous souhaite la bienvenue et nous explique un peu les excursions à faire (si on le souhaite) pendant le séjour.

Il y avait beaucoup d’excursions intéressantes à faire, mais comme je vous l’expliquais dans le premier article (ici), pour faire le maximum de choses en une semaine il faut partir avec environ 300 euros (3000 DH). Et puis durant notre semaine, quelques unes étaient annulées. On a donc décidé de faire

Avec excursion :

  • La découverte de Marrakech (Médina).

Sans excursion :

  • Jardin Majorelle et musée YSL (réservation du taxi aller-retour par l’hôtel).

On était aussi tenté par l’excursion « cuisine Berbère » (aller faire les courses au marcher avec des personnes purement traditionnelles berbères, préparer le couscous et porter leurs tenues). Ca aurait été une expérience incroyable mais déjà c’était assez coûteux, et puis d’un autre côté il y avait aussi la soirée dans le désert de Marrakech (4×4 et quad dans le désert, coucher de soleil à dos de dromadaire, henné, diner marocain et danseuses du ventre) qui nous tentait bien mais qui était relativement coûteux également. On s’est clairement dit que si on revenait à Marrakech, ce sont deux excursions que l’on ferra.

Mais durant cette semaine, on savait d’ores et déjà ce que l’on voulait faire en priorité, et ces deux choses sont celles que j’ai énuméré juste au-dessus.

Le lundi

Visite du Jardin Majorelle et Musée YSL

On a décidé de faire la visite le matin pour être au frais et éviter les grosses chaleurs, dans quel cas elle aurait sûrement été compliquée.

Cette visite est celle que j’attendais le plus en venant ici à Marrakech. Vous savez (où pas) mon amour pour YSL et ses créations… c’est un couturier qui m’a toujours touché, et émerveillé par ses magnifiques créations.

Le coût de la visite du Jardin et du musée : 100 Dhs (10 euros). Absolument pas cher du tout pour tout ce qu’on a visiter…

Jardin Majorelle

Le Jardin Majorelle à Marrakech est l’un des endroits les plus visités du Maroc. Il a fallu quarante ans au peintre français Jacques Majorelle (1886-1962) pour créer, avec passion, ce lieu enchanteur, aujourd’hui au cœur de la ville rouge.

IMG_5391

Dès que nous sommes rentrés, bim on en prend tout de suite pleins les yeux. Et plus vous avancez dans le jardin, plus les mots ne viennent plus. Ce sont les yeux qui parlent.

Villa Bousafsaf : maison qu’Yves-Saint-Laurent et Pierre Berger se sont acquis en 1980, et rebaptisée par la suite Villa Oasis.

IMG_5469IMG_5471

IMG_5493

Nous avons également visiter le musée berbère (qui se trouve dans le jardin même), mais je ne pourrais malheureusement pas vous mettre de photos car il était strictement interdis d’en prendre… tout ce que je peux vous dire, c’est que ce musée en vaut le détour afin de mieux connaitre et voir la culture.

Après avoir fait nos touristes pendant presque deux heures, nous avions décidé de nous arrêter prendre un thé à un petit « café » qui se trouvait dans le Jardin Majorelle qui était lui aussi sublime.

Après une bonne petite pause douceur, nous voilà repartis pour visiter le musée YSL qui a ouvert ses portes le 19 octobre 2017 après trois ans de travaux. Je ne vous explique même pas à quel point j’étais dans tous mes états…

IMG_5394.jpg

Je pensais que nous avions le droit de prendre des photos comme à Paris, mais c’était interdis. Autant vous dire que j’étais très dégoûtée de ne pas pouvoir le faire, ni même de filmer, mais c’est tout à fait justifier… une fresque avec des croquis de ses créations, une autre avec des photos de lui de ses débuts jusqu’à sa mort… et le meilleur pour la fin… ses créations. En tout premier, on a vu la « robe Mondrian », présentée lors de la collection haute couture automne-hiver 1965. Ok pour être honnête j’ai cru verser ma petite larme tellement j’étais émue.

Cinquante modèles articulés autour des thèmes chers à Yves Saint Laurent (le « Masculin-Féminin », « le Noir », « l’Afrique et le Maroc », « les voyages imaginaires », « les jardins », « l’art ») proposent une lecture originale de l’œuvre du couturier à travers des modèles rarement présentés au public. (une rotation régulière est prévue pour en assurer la meilleure conservation possible, mais aussi pour réactiver constamment l’exposition). Tout simplement parfaits les uns que les autres…

Une visite qui m’a énormément émerveillé. Je rêvais d’aller visiter ce jardin et ce musée. J’étais tellement émue d’y voir ses créations parce-que pour être honnête, on ne pensait pas en voir là-bas. En quelque sorte, ce musée retrace toute sa vie à travers des croquis, des photos, ses créations… c’est un musée à voir si vous êtes à Marrakech vraiment.

Le mercredi

Visite de La Medina

Nous sommes partis en excursions le matin à 09H et nous sommes rentrés à l’hôtel vers 20H30. Une journée bien remplie, où là aussi on en a pris pleins les yeux.

La Ménara

IMG_5591.jpg

La ménara est donc un jardin immense puisque sa superficie totale compte plus d’une centaine d’hectares. L’oliveraie est composée d’un jardin, d’un bassin et d’un palais. Au départ, le bassin a été installé pour irriguer l’oliveraie des jardins de la ménara.
Le bassin était doté d’un système hydraulique permettant d’acheminer l’eau des montagnes (lointaines de 30 kilomètres tout de même) vers l’oliveraie. Des jardins on peut d’ailleurs admirer cette chaîne de montagnes bien connue puisqu’il s’agit de l’Atlas. Ce système d’irrigation toujours en état de marche a été mis en place sous la dynastie des Almohades, il y a environ 700 ans.
Dans le bassin on peut voir se refléter un palais Saadien où les sultans se donnaient rendez-vous. Ce palais de forme carrée avec une toiture triangulaire a été construit au XIXème siècle. La ménara est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1985.

La mosquée Koutoubia

Ensuite, direction la mosquée Koutoubia. D’ailleurs sur la route on a pu croiser des dromadaires. Une des choses d’ailleurs qui m’a fait plus mal au coeur qu’autre chose…

La construction de la Koutoubia a débuté en 1141 à la demande du calife almohade Abd al Mumin et attire particulièrement l’attention pour la hauteur de son minaret – qui rappelle celui de la Giralda – et pour sa couleur grès rose, typique de la ville.

Son nom, qui signifie en français « mosquée des libraires », provient des nombreuses échoppes de livres qui entouraient le monument après la fin de sa construction.

Le minaret de la Mosquée Koutoubia mesure 69 mètres de haut ; il s’agit donc du point de vue le plus haut sur tout Marrakech. Cet impressionnant édifice religieux mesure 90 mètres de long et 60 mètres de large.

A savoir : la visite de la mosquée en intérieur est strictement interdis à toutes les personnes qui ne sont pas musulmans. 

Ensuite nous avons poursuivi notre visite sur l’avenue Mohamed V et c’est ainsi qu’on a commencé à comprendre que Marrakech n’était pas forcément que la ville riche. Ici, les gens nous ont donné l’impression d’être encore au moyen-âge car le mode de vie est totalement différent de nous les Français. Exemple, il y a des personnes qui vont faire leur course avec des ânes. C’est très beau à voir je trouve, si bien que parfois ça m’a fait vraiment mal au coeur. J’avais envie de filmer cette partie mais on m’a repris en me disant qu’il fallait respecter l’animal, ce que j’ai tout à fait entendu. On y a même vu pas mal de calèches avec des chevaux… (on passera mon avis sur le sujet également).

IMG_5667

Nous avons également visiter le marché juif. C’est dingue comme on y voit de tout… mais ce qui m’a le plus traumatisé dans ce marché c’est le fait qu’ils égorgent les poulets à la vue de tous… autant vous dire que j’ai failli faire un malaise à ce moment là et j’ai dû sortir rapidement. Cette scène m’est restée dans la tête durant toute la journée, autant vous dire que je n’étais pas très ravie d’y avoir assisté… mais c’est les traditions et les modes de vie donc bon.

Le Palais Bahia

Le Palais de la Bahia est l’une des œuvres architecturales les plus importantes de Marrakech. Il a été construit à la fin du XIXe siècle dans l’espoir d’être le palais le plus impressionnant de tous les temps.

Le palais est étendu sur 8 hectares et accueille 150 chambres qui donnent sur différentes cours intérieures et jardins. La partie la plus intéressante du Palais de la Bahia est le harem des 4 épouses et des 24 concubines d’Abu Bou Ahmed.

Le midi, on a manger dans un restaurant gratuitement compris dans l’excursion (j’ai oublié le nom du restaurant). Ceci étant dit, c’était délicieux. A l’entrée il y avait des crudités, ensuite on a mangé des tajines, et on a terminé par le thé. Juste, les boissons étaient à notre charge.

IMG_5595

Le souk

Un vrai labyrinthe ! Heureusement que deux guides étaient avec nous lors des visites ou même lors de nos achats dans les stands car croyez-moi on s’y perd très vite.

Ce qui m’a beaucoup impressionné lors de la visite du souk, c’est que dans un premier temps, vous avez tous les commerçants qui vendent. Et plus vous allez dans le souk, plus vous y trouvez des commerçants qui fabriquent eux-mêmes ce qu’ils vendent… des sacs, des babouches, du métal etc. C’est très beau à voir je trouve malgré leurs conditions de travail, et c’est là qu’on se rend compte qu’ils sont très courageux.

Evidemment on ne comptait pas sortir du souk sans revenir avec des babouches. Ce que je vous conseille de faire, c’est de marchander au mieux les vendeurs. Pas trop tout de même car moi, le vendeur voulait que ma mère m’échange contre les babouches, évidemment ça nous a bien tous fait rire ! Je tenais aussi à faire remarquer que les commerçants sont très respectueux si bien qu’ils soient très insistants parfois même si vous leur dites non. Après il faut les comprendre, ils essaient de gagner leur vie…

Vous y trouverez des luminaires, des sacs, des chaussures, des petites bricoles pour la maison, des bijoux et tant d’autres choses…

Je n’ai pas pu prendre autant de photos que je le souhaitais car le guide nous a expliqué que prendre des photos dans ce lieu doit être fait discrètement et sans aucune personne où on y voit son visage, dans quel cas ses personnes pourraient mal le prendre et pourraient parfois même aller jusqu’à insulter. Bref, on ne voulait pas de disputes inutiles, on voulait surtout profiter au maximum et voir avec les yeux.

Et dans le souk, nous sommes allés à un herboriste. Un monsieur très gentil nous a présenté presque toutes les plantes qu’il avait pour soigner telle ou telle chose. C’était très intéressant. Je suis moi-même repartie avec une préparation pour mon eczéma avec deux savons anti-irritations offerts.

Place Jemaa-El-Fna

IMG_5673

La Place de Jemaa el-Fna est la place centrale de Marrakech et le lieu le plus important de la Médina, où se déroule la vie publique de Marrakech de jour comme de nuit.

Une superbe et très grande place où on a vu énormément de choses… des charmeurs de serpent, des dresseurs de singes (qui m’a fait énormément mal au coeur car de mon point de vue à moi, les animaux ne doivent pas être des bêtes de foire… mais encore une fois ça fait parti de leurs animations touristiques alors bon…), des dames qui font du henné, de stands de jus d’orange, d’épices, de menthe et d’escargots… pleins de choses.

Je vous conseille également de dire non fermement si vous ne voulez pas faire de henné par exemple. Dans mon cas, une dame est venue me voir me demandant si j’en voulais, j’ai dit que non. Elle a riposté en me disant « plus tard ? » et j’ai eu le malheur de dire « oui plus tard »… elle m’a chopé la main et elle a commencé à le faire sans mon autorisation, et en marron en plus. Autant vous dire que sur le moment j’étais vraiment très énervée contre elle. Je lui ai d’ailleurs dit que je n’avais pas les moyens de payer le prix qu’elle m’avait montré sur ses photos, et elle a été « sympas » en me disant que je pouvais lui donner ce que je voulais. Et encore heureux que j’ai envie de vous dire.

De plus, j’avais comme envie de m’en faire un mais au henné noir car celui-ci tient environ un mois tandis que le marron tient une semaine (où pas).

A noter : le henné marron ne tient pas une semaine comme on vous le prétend, du moins ça n’a pas été du tout mon cas. Le mien s’est barré le soir même sous la douche alors autant vous dire que j’étais deux fois plus énervée.

Ensuite nous nous sommes arrêtés à un café et surprise… en montant sur le « toit » de ce café, on avait la vue prenante sur toute la place… c’était magnifique et si vivant.

Et nous sommes ensuite rentrés à l’hôtel vers 20H30-21H. Une très belle journée remplie d’émotions où on en a pris pleins les yeux et le coeur.

Voilà mes loups. Ces deux grosses visites étaient principalement ce qu’on voulait faire durant notre semaine. Ce qui est bien, c’est qu’on a pu regrouper en une excursion toute la journée du mercredi. Ca nous a permis par la suite de profiter au maximum de l’hôtel et de pouvoir s’y reposer et de prendre le soleil.

Nous avons même fait une après-midi SPA avec Adrien. D’ailleurs c’est un moment que je me dois de vous raconter tellement que c’était à mourrir de rire…

On avait pris comme options : gommage au savon noir, jacuzzi, hammam et massage.

Gommage au savon noir

La dame nous a emmené dans un hammam et nous a appliqué du savon noir sur tout le corps. Après avoir laissé posé une dizaine de minutes, elle est revenue, nous a installé sur une table chacun notre tour et nous a fait un gommage sur tout le corps et sur le visage. Et là… vous êtes pas prêts ptdr.

Lavage

Elle m’a détaché les cheveux et m’a balancé un saut d’eau tiède dans la gueule mdrr. J’étais tellement choquée que je me suis tapée un fou-rire. Même chose pour Adrien, on était plié de rire. Ensuite elle nous a lavé les cheveux et le corps, et rebelote, elle nous a relancé des sauts d’eau dans la gueule. A un moment donné, on est tous parti en fous-rires car elle savait pertinemment qu’on était loin de s’attendre à ce genre de pratique lol de plus je vous explique même pas combien de fois j’ai failli perdre mon maillot de bain !

Jacuzzi

On y est resté pendant une bonne demie-heure.

Massage

Autant vous dire que moi je n’étais pas prête non plus par cette séance, si bien qu’elle a été énormément relaxante.

Moi et Adrien nous nous sommes faits masser dans la même pièce. Les masseuses ont commencé par le dos. Des pieds jusqu’au cuir chevelu (le bonheur).

Mais lorsqu’il a fallu passer de l’autre côté, j’étais choquée. La masseuse m’a demandé d’enlever mon haut de maillot de bain. Je vous laisse imaginer à quel point j’ai pu être gênée car non seulement Adrien était à côté mais en France les masseuses ne demandent pas ça.

Elle m’a donc massé les jambes, les bras, le ventre, les seins (oui c’est ce qui m’a le plus fait drôle en vérité et j’ai essayé de ne pas trop penser car j’étais très gênée), les bras et le visage.

Autant vous dire que c’est une séance qui nous restera marqué à vie, entre les seaux d’eau dans la gueule lorsque la masseuse nous lavait et la partie massage… que de souvenirs. Mais bordel qu’est-ce que ça a été relaxant !

Encore une fois, pour faire le maximum de choses à Marrakech, prévoyez deux bonnes semaines avec un bon budget. Une semaine à faire des visites et l’autre à vous reposer. Je pense que c’est l’idéal. Mais sachez aussi qu’en une semaine vous pouvez faire beaucoup.

Conseils/infos pratiques
  • Pour le change sur place, il existe des boutiques spécialement pour ça mais aussi des banques. Dans les boutiques, ils font le change uniquement par cash, mais dans les banques vous pouvez le faire avec votre carte bancaire.
  • Empruntez un ton ferme quand il s’agit de dire non.
  • Faites attention à vos sacs, c’est important.
  • Marchandez les prix gentillement et aimablement car mine de rien parfois dans le souk ça ne se donne pas. Généralement, ils finiront par céder.
  • Si vous souhaitez prendre des personnes en action (artisans par exemple, demandez-leur avant de faire quoi que ce soit).
  • Et surtout… prenez le temps d’admirer et de contempler le mode de vie.

Je suis vraiment très heureuse d’avoir pu faire ce voyage. C’est une ville (un pays aussi) qui m’a toujours intriguée, intéressée et que j’ai toujours rêvé de le faire au moins une fois dans ma vie. Et rien ne m’a déçu bien au contraire. Les gens sont gentils et bienveillants. Prenez le temps vraiment de regarder ce qui se passe autour de vous et essayez d’oublier les réseaux et votre appareil le temps d’un instant.

Je me suis tellement sentie ressourcée en revenant… et ça m’a également donné un autre regard sur certaines choses. Il faut le voir, le vivre pour y croire.

Je sais d’ores et déjà que j’y retournerai quoi qu’il arrive. J’ai encore tellement de choses à faire et à découvrir là-bas.

J’espère que cet article vous aura plu et vous aura fait un peu voyager avec moi.

Si vous n’êtes pas au courant, j’ai sorti mon Vlog concernant ce voyage :

PS : n’hésitez pas à me laisser vos avis…

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas non plus. Je m’y ferai un plaisir de vous répondre et d’échanger avec vous.

Et vous ? Avez-vous déjà été à Marrakech ? Et si oui, qu’avez-vous fait/visité là-bas ?

A bientôt ♡

4 thoughts on “Marrakech – notre séjour ♡”

  1. Je peux presque sentir toutes les épices, voir toutes les couleurs vives, sentir la chaleur, visiter tout ces très beaux cites en te lisant … Que ça fait du bien !
    Merci ma bichette pour cette très belle revue sur ton voyage 😍

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :